Pourquoi demander la portabilité de votre mutuelle d'entreprise ?

Quand vous partez à la retraite, vous perdez automatiquement le bénéfice de la mutuelle collective de votre entreprise mais pouvez choisir de conserver cette mutuelle à titre individuel dans le cadre de la portabilité.

Conserver la mutuelle de son ancien employeur représente un avantage majeur : vous bénéficiez de la continuité des garanties déjà souscrites. Ni questionnaire de santé, ni délai de carence ne vous seront imposés. Vous êtes libre de rester assuré aussi longtemps que vous le souhaitez, sans limite d'âge.

Gare à l'explosion de votre cotisation !

En revanche, vous devrez immanquablement supporter un surcoût qui peut faire basculer le rapport cotisation/remboursement en défaveur de cette solution. Ce surcoût se joue à deux niveaux…

En premier lieu, sachez que votre employeur n'a plus l'obligation de participer à votre couverture santé lorsque vous partez à la retraite. Demander la portabilité de votre mutuelle d'entreprise s'accompagne donc au moins d'un doublement de la cotisation puisque vous aurez désormais à acquitter votre part et celle qui était payée jusque-là par votre employeur.

Les mutuelles ont tendance à augmenter le tarif de leurs contrats lors du départ à la retraite. Pour les contrats conclus avant le 1er juillet 2017, cette hausse est plafonnée à 50%. Pour ceux conclus après le 1er juillet, un décret paru le 21 mars 2017 empêche toute augmentation de tarif la première année puis limite la hausse à 25% la deuxième année et à 50 % la troisième année. Au-delà, votre assureur est libre d'appliquer le tarif qu'il souhaite.

De quoi finir par vous faire payer jusqu'à + de 3 fois plus cher votre mutuelle d'entreprise !

Un exemple : en tant que salarié vous bénéficiiez d'une complémentaire santé d'un montant global de 100 euros/mois, supporté pour moitié par votre employeur comme le veut la loi. Vous ne déboursiez donc de votre poche que 50 euros/mois pour votre mutuelle.

Au moment de votre départ à la retraite, vous payerez désormais vos 50 euros de cotisation + les 50 euros payés jusque-là par votre ancien employeur. A cela peut s'ajouter une augmentation limitée à 50 euros/mois dès la première année si vous avez demandé la portabilité avant le 1er juillet 2017. Si votre contrat a été souscrit après le 1er juillet 2017, vous ne subissez aucune hausse la première année mais pouvez vous retrouver avec un surcoût de 25 euros mensuels la 2e année et 50 euros la 3e année. Dès la 4e année, le montant de votre cotisation pourra être fixé librement par votre mutuelle. En définitive, pour un même niveau de couverture, vous payerez entre 100 et 150 euros par mois soit 2 à 3 fois plus qu'avant.

Notre conseil : choisissez une mutuelle plus adaptée à vos nouveaux besoins !

Au-delà de l'impact financier de la portabilité de votre mutuelle d'entreprise, pensez surtout à vérifier que le contrat dont vous bénéficiiez en tant que salarié est toujours adapté à vos besoins. Un exemple : avec l'âge, les séjours à l'hôpital sont plus nombreux. Une garantie hospitalisation renforcée est donc indispensable. A contrario, vous n'aurez que faire des remboursements en orthodontie qui, pourtant, font grimper la note en matière de cotisations.

En toute logique, les contrats choisis par les entreprises ne sont pas les plus adaptés aux seniors. Avec l'âge vos dépenses de santé vont aller en augmentant tandis que vos ressources baissent et que vous perdez la part financée jusque-là par votre employeur. Autant de raisons pour réévaluer précisément vos besoins puis choisir une mutuelle qui représente le meilleur rapport cotisation/remboursement par rapport à votre propre cahier des charges (ex : garantie hospitalisation renforcée, prise en charge de la chambre individuelle, remboursement de cures ou de médecine douce, etc.).

Avec son comparateur de mutuelles, Dispofi vous aide à définir les garanties indispensables et à trouver le bon compromis, parmi un large choix d'offres, entre montant des cotisations et montant des remboursements. Vous saurez ainsi si vous avez intérêt ou non à poursuivre l'aventure avec votre mutuelle d'entreprise !

> >   Je compare gratuitement les mutuelles avec Dispofi   < <

Changer de mutuelle à la retraite : la question se pose aussi pour les fonctionnaires !

Comme les salariés du privé, les fonctionnaires peuvent être tentés de changer de mutuelle lors de leur départ à la retraite. Le choix de conserver ou de renoncer à la mutuelle qu'ils avaient en tant que fonctionnaires sera essentiellement guidé par l'option retenue pendant leur carrière.

Fonctionnaires : quelle mutuelle choisir au moment de votre départ à la retraite ?