L’adhésion à cette complémentaire santé est obligatoire pour les salariés. Et pour eux seuls. Mais dans certains cas, les salariés peuvent choisir de faire adhérer leur ayants droit (conjoint, enfants) à leur mutuelle d’entreprise.

Dans cette hypothèse, le conjoint éventuellement bénéficiaire n'est pas couvert lui-même par une mutuelle d'entreprise.

L’adhésion d’ayants droit est-elle toujours possible ?

Attention : l’adhésion des ayants droit n’est pas systématique. Elle doit être demandée explicitement par le salarié adhérent à la complémentaire santé de l’entreprise.

Or, certains contrats de complémentaire santé n’autorisent pas l’adhésion des proches de l’adhérent, qu’il s’agisse de son conjoint ou de ses enfants.

Mais dans la grande majorité des cas, l’adhésion de ces ayants droit est possible. Renseignez-vous auprès de votre interlocuteur dans l’entreprise, ou auprès de votre conseiller mutuelle. 

Pas forcément une piste d’économie

En contrepartie de l’adhésion de ses proches, le salarié assuré doit accepter de payer une cotisation plus élevée, et dont le surcoût ne sera généralement pas pris en charge par l’employeur.

Car l’adhésion n’est obligatoire que pour les salariés de l’entreprise. Pour les ayants droit de ce dernier, elle est facultative. Dès lors, elle relève du seul choix du salarié.

Il ne faut donc pas, le plus souvent, compter sur l’adhésion des ayants droit à la mutuelle d’entreprise, pour espérer faire prendre en charge par l'entreprise le coût de la mutuelle pour votre famille...

Il conviendra d'étudier en détail le contrat de votre mutuelle d'entreprise, ainsi que le montant de la cotisation totale. Vous verrez ainsi quelle solution est la plus avantageuse pour protéger votre famille.

Une meilleure couverture santé ?

Dès lors, faire adhérer son conjoint et/ou ses enfants à sa mutuelle d’entreprise n’a d’intérêt que si cela permet de protéger plus efficacement les membres de sa famille.

En effet, à cotisation égale, les mutuelles d’entreprise sont souvent plus avantageuses que les mutuelles individuelles, en termes de garanties. Et ce pour deux raisons : 

  • Les contrats collectifs négociés par les dirigeants ou les comités d’entreprise portent sur un volume important, selon le nombre de salariés adhérents. Ce volume permet d’obtenir auprès des assureurs des tarifs intéressants pour des garanties supérieures, ou des conditions particulières. Les mutuelles d'entreprises comportent un panier de soins minimum, qui peut offrir une meilleure couverture santé qu'un contrat individuel bas de gamme.
  • Contrairement aux mutuelles individuelles, les cotisations des mutuelles d’entreprise n’augmentent pas mécaniquement chaque année en fonction de l’âge des adhérents. Au fil du temps, la différence de cotisation peut donc s’avérer plus avantageuse pour l’ensemble de la famille.

Aspects pratiques

Une autre bonne raison de faire adhérer son conjoint et/ou ses enfants à sa mutuelle d’entreprise peut enfin résider dans un simple aspect pratique.

L’ensemble de la famille est couvert par un seul contrat, avec une cotisation unique, payée par le salarié en tant qu’assuré principal. Autant dire, une simplification des démarches pour protéger efficacement les membres de sa famille !