Je compare les mutuelles santé senior

L'âge influe beaucoup sur le prix des mutuelles

Il est aujourd'hui relativement simple de trouver une mutuelle prête à vous assurer, même passé 80 ans. Par contre, en souscrivant tardivement vous payerez le prix du risque qu'un assuré âgé représente pour un assureur santé.

Pour des garanties de base, comptez en moyenne 88 € pour un assuré de 80 ans contre 71 € pour un assuré de 70 ans et seulement 53 €/ mois pour un assuré de 60 ans. Ainsi le seul critère de l'âge influe considérablement sur le prix de votre mutuelle : + 66 % pour un contrat souscrit à 80 ans plutôt qu'à 60 !

Notre conseil : ne tardez pas trop, au moment du passage à la retraite pour choisir votre mutuelle senior car plus vous la prendrez tôt, plus vous ferez d'économies sur le montant des cotisations.

Tarif des mutuelles seniors : homme/femme, même combat

Contrairement aux idées reçues, le prix d'une mutuelle ne diffère pas que vous soyez un homme ou une femme, tout simplement parce que c'est strictement interdit ! La Cour de justice européenne s'est penchée sur le sujet des tarifs des assurances différenciées par sexe et y a mis un terme en 2012.

Avantage au couple pour payer moins cher

Souscrire à deux une mutuelle senior, c'est bénéficier d'un tarif préférentiel de l'ordre de 10 % de remise sur ses cotisations, que vous choisissiez un contrat de base ou premium.

Ainsi, sur un contrat d'entrée de gamme, un couple de 60 ans payera aux alentours de 95 € quand un assuré seul devra débourser 53 €. Cet écart se confirme pour un contrat haut de gamme (215 € vs 120 €) et quel que soit l'âge.


Notre conseil : si vous le pouvez, souscrivez votre mutuelle senior en couple afin de bénéficier d'un tarif plus avantageux. Grâce à la remise d'environ 10 %, vous pourrez soit faire une économie directe sur le montant de vos cotisations, soit chercher une meilleure couverture pour le même tarif de départ.

Dis-moi où tu vis, je te dirai combien tu vas payer ta mutuelle

Peu de gens en ont conscience mais le prix de la santé n'est pas le même partout en France. Il existe des régions où les soins coûtent plus cher qu'ailleurs. C'est notamment le cas en Ile-de-France ou sur la Côte d'Azur. A l'inverse, d'autres régions affichent des tarifs inférieurs à la moyenne et permettent donc, aux assurés de bénéficier d'un meilleur tarif sur leur mutuelle.

Par exemple, un assuré domicilié à Nice payera sa mutuelle 5 à 6 % plus cher en moyenne qu'un Toulousain, de 9 à 14 % plus cher qu'un Lyonnais et jusqu'à 18 % plus cher qu'un habitant de Limoges.

Mais dans le domaine, impossible de battre les Alsaciens et les Mosellans dépendant du régime Alsace-Moselle. Pour eux, le prix d'une mutuelle est deux à trois fois moins cher en moyenne que pour les Niçois. Pourquoi un tel écart de prix ? Tout simplement parce que le régime Alsace-Moselle est beaucoup plus généreux au niveau des remboursements de base, ce qui demande moins d'effort de la part de la mutuelle pour le remboursement complémentaire.

Notre méthodologie

Les tarifs indiqués dans ce dossier sont extraits de notre comparateur de mutuelles.

Le tarif le plus bas a été déterminé à partir des garanties de base dans chaque domaine : 100 % en garantie hospitalisation ; pas de chambre individuelle ; pas de lunettes ou de lentilles ; pas de médecine douce ; 100 % en garantie dentaire.

A partir de ces critères, nous avons sélectionné le tarif le plus bas proposé pour chaque profil d'assuré déterminé.

Le tarif le plus élevé a été obtenu par l'application des critères suivants : 300 % en garantie hospitalisation ; chambre individuelle ; lunettes renouvelées tous les 3 ans ; médecine douce 3 à 4 fois par an ; 225 % de garantie dentaire.

Toutes les offres affichées proposaient au moins des garanties équivalentes à ces critères. Nous avons ensuite sélectionné le tarif le plus bas répondant à ces critères et proposé pour chaque profil d'assuré déterminé.