Je compare les mutuelles santé

Des lunettes pour tous… ou presque

Est-ce que tout le monde a accès aux lunettes 100 % santé ? Oui, à condition d'être couvert par une mutuelle ou complémentaire responsable ou bénéficier de la Complémentaire santé solidaire (C2S), comme assuré principal ou ayant droit.

Qu’est-ce qu’une mutuelle santé responsable ou un contrat responsable ?

Pour être "responsable", un contrat de mutuelle santé doit respecter un cahier des charges fixé par décret qui comprend un certain nombre de contraintes comme des minimums de garantie et des plafonds dans certains domaines ou encore l'obligation de rembourser intégralement les équipements 100 % santé. En contrepartie de ces engagements, les contrats responsables sont moins fortement taxés que les contrats non responsables, le montant des cotisations s'en trouve d'autant allégé pour l'assuré.
Aujourd'hui, environ 95 % des contrats sont responsables.

Des lunettes pour toutes les corrections

La plus grande crainte des clients face à l'offre 100 % santé : qu'elle ne soit pas adaptée à leurs problèmes de vue. Or, les opticiens ont l'obligation de proposer une gamme complète et exhaustive de lunettes 100 % santé (appelée Panier A). Cette gamme comprend :

  • un choix de montures en deux couleurs

Dans ce Panier A on trouvera au minimum 17 modèles de monture adulte et 10 modèles enfant proposés respectivement en 2 coloris. Le prix de ces montures doit être inférieur ou égal à 30 €. Dans les faits, certains magasins ne vendent plus que des montures 100 % santé, vous pouvez donc trouver d'un opticien à l'autre, un choix plus ou moins important de montures sans reste à charge.

  • des verres traitant toutes les corrections

Les verres proposés dans le Panier A doivent traiter l’ensemble des troubles visuels qualifiés par la sécurité sociale : l’astigmatisme, l’hypermétropie, la myopie, la presbytie, l’amblyopie.  

Cela comprend les verres simples (unifocaux), mi-distance ou multifocaux, ou progressifs. Ils comprennent les traitements anti-UV, antireflet, anti-rayures et un amincissement lorsque c’est possible.

Cette mesure permet donc d’accéder à des lunettes performantes qui ne coûtent plus rien à l’assuré. Il devient inutile de payer plus cher sa mutuelle pour être bien couvert en optique, si vous êtes prêt à recourir aux lunettes 100 % santé. Tous les contrats responsables, même d'entrée de gamme intègrent ce remboursement intégral des lunettes 100 % santé. 

Des lunettes sans reste à charge mais de qualité, c’est possible ?

Il est légitime de se poser la question, mais oui c'est possible. Tout d’abord, les montures et verres du Panier A doivent respecter les normes européennes de qualité obligatoires.

Pour les verres, les fabricants doivent obligatoirement faire référencer les verres destinés à l’offre 100% par le ministère des Solidarités et de la Santé, dossier technique à l’appui. La traçabilité de la marchandise est garantie et le contrôle du respect de toutes ces obligations revient aux pouvoirs publics.

Côté montures, c'est au choix de l'opticien. Il peut se fournir en France, en Europe comme auprès de pays produisant à bas coût… comme pour les montures à tarif libre.

A vos lunettes, citoyens !

Plusieurs réseaux de soins (lien vers les réseaux de soins) ont demandé à des lunetiers français de relever le défi de concevoir des lunettes pour le Panier A. Elles devaient être, tendance, modernes et colorées à moins de 30 € (le tarif plafond des montures 100 % santé) mais sans rogner sur la qualité ! Mission accomplie pour deux collections en particulier : Nocle et 1796. On y trouve de jolies lunettes de qualité élevée (certaines sont garanties contre la casse pendant 2 ans et sans franchise) et fabriquées dans le respect d’une démarche écologique (à base de matériau bio-sourcé) et environnementale. Mais surtout, elles arborent fièrement le label Made in France (OFG) et soutiennent un bassin d’emploi important. Ces lunettes sont à découvrir exclusivement chez les opticiens partenaires Santéclair (Nocle) et Carte Blanche (1796).

Des lunettes qui ne coûtent rien, comment ça marche ?

Pour arriver à un reste à charge nul pour le client, la réforme s'appuie sur trois points :

  • des prix de vente plafonnés pour les montures (30 € maximum) et les verres 100 % santé (entre 65 et 340 € selon la correction).
  • une base de remboursement de la Sécurité sociale revalorisée et recentrée sur ces équipements.
  • une obligation de remboursement intégral de la part des mutuelles responsables.

A noter : selon l'organisme de complémentaire santé, vous pouvez bénéficier du tiers payant pour ne pas faire l'avance de frais mais ça n'est pas systématique. Dans le cas où ça n'est pas possible, vous devez avancer la part qui vous sera ensuite remboursée par la mutuelle.

Un dispositif encore peu utilisé

Des lunettes de qualité sans aucun reste à charge ? On s’attendrait à un démarrage en fanfare ! Hélas non, contrairement aux secteurs dentaire et audition, les lunettes 100% santé n’ont pas convaincu les Français.

Mal expliquée, dénigrée par les opticiens, depuis sa mise en place en janvier 2020, la réforme 100% santé n’a pas rencontré le succès escompté : seuls 14% (acuité 2021) des verres et 12% des montures achetés en 2020 sont issus du Panier 100% remboursé. Le public se dit pourtant favorable à ces nouvelles lunettes à 0 Reste à charge. Selon un récent sondage Santéclair 2020, 39% des personnes interrogées seraient pourtant prêtes à choisir leurs prochaines lunettes dans le Panier A. Plusieurs pistes sont avancées pour expliquer ce revirement, au moment de passer à l'acte…

Les lunettes 100 % santé en pratique

Une paire de lunettes, c’est un produit technique doublé d’un accessoire esthétique qui ne corrige pas toujours que la vue comme dans le cas des solaires ou des prismes. Pour profiter de ces lunettes intégralement remboursées il existe, on s’en doute, des limites, des règles et des exceptions à l’offre 100% santé.

Quel est le délai pour renouveler mes lunettes avec le 100% optique ?

 Avec le 100% santé, pas question de se faire payer des lunettes au gré de ses envies. 
La période de renouvellement comprenant un remboursement est très encadrée, comme pour les lunettes à tarif libre, et varie selon l’âge. La prise en charge 100% santé ne peut être appliquée que tous les deux ans pour les 16 ans et plus. Pour les enfants de moins de 16 ans, les lunettes peuvent être changées et remboursées tous les ans ou tous les 6 mois pour les moins de 6 ans et toujours sur prescription médicale.

Cependant, des dérogations peuvent être appliquées pour renouveler ses lunettes si la vue du patient évolue ou en cas de pathologie. Dans ce cas, c’est tout l’équipement qui peut être changé (monture et verres) ou bien seulement les verres qui viendront se poser sur l’ancienne monture.

Deux paires de lunettes 100% remboursées, c’est possible ?

Oui, c’est possible mais cela est réservé à des cas bien particuliers :

  • pour les personnes qui ne veulent ou ne peuvent porter des verres progressifs ou multifocaux et souffrant de déficit de la vision de près et de loin en même temps, deux paires de lunettes peuvent être prises en charge : une pour voir de près, une pour voir de loin.
  • une amblyopie (trouble non organique mais cortical) seule ou associée à un strabisme nécessitant une correction. Dans ces cas, les patients peuvent bénéficier de deux paires de lunettes à porter en alternance.

Le traitement anti-lumière bleue est-il compris dans l’offre 100% santé ?

 Non ! Les études montrent que ce filtre préconisé à ceux qui passent beaucoup de temps sur les écrans ne tient pas toutes ses promesses. Censé neutraliser 30% à 40% des rayons, le filtre ne ferait barrière qu’autour de 20% (santé magazine 2017). Une performance insuffisante pour être incluse dans l’offre 100% santé.

Peut-on se faire rembourser des lunettes de soleil ?

Ca dépend ! Les lunettes de soleil, les verres teintés ou photochromiques sont de principe exclus du Panier A. Cependant, il existe certains cas précis où les verres teintés peuvent être remboursés. Ils ne seront pris en charge que pour des pathologies oculaires spécifiques entrainant une photophobie (sensibilité à la lumière) sévère :

  • albinisme ;
  • kérathopathie ;
  • rhétinopathie pigmentaire ;
  • aniridie ;
  • en cas de dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) suite à une opération de la cataracte ;
  • myopies ou hypermétropies entrainant une photophobie ;
  • strabisme divergent intermittent ;
  • certaines pathologies rétiniennes avancées.

Pour en bénéficier, l’assuré doit présenter une ordonnance attestant la prescription médicale.

Que se passe-t-il si je casse mes lunettes ?

Des lunettes, ça coute cher et c’est fragile. Un geste maladroit et elles sont inutilisables ! Qu'elles soient 100 % santé ou à tarif libre, la sécurité sociale ne vous remboursera pas par anticipation une nouvelle paire en cas de lunettes cassées ou perdues. Il vous faudra attendre les délais habituels pour pouvoir bénéficier d'une nouvelle paire remboursée (2 ans pour les plus de 16 ans, un an pour les enfants de 6 à 16 ans et 6 mois pour les moins de 6 ans).

Faites le point sur votre contrat de mutuelle, il contient peut-être une clause de renouvellement de lunettes en cas de casse. Sinon, les opticiens proposent souvent une assurance, avec ou sans franchise, qui peut se révéler très utile le cas échéant.

Avec le 100% santé, est-il toujours intéressant d'opter pour une mutuelle avec une garantie optique élevée ?

Le 100% Santé c’est un reste à charge nul pour l’assuré quel que soit le niveau de correction et le type de verre sur des montures de qualité, traitements inclus. Si vous choisissez votre équipement dans cette gamme 100 % santé, alors vous n'avez pas besoin de garantie optique renforcée. Vous serez entièrement remboursé même avec un contrat d'entrée de gamme, dès lors qu'il s'agit bien d'un contrat responsable.

Dans quels cas le 100 % santé n'est pas adapté ?

La réforme 100 % santé ne répondra pas à vos attentes si :

  • vous portez des lentilles : elles ne font pas partie de la réforme 100% santé.
  • vous cherchez une monture ou des verres haut de gamme : vous aurez plus de choix et accès à plus de niveaux de finitions dans les équipements à tarif libre.

Est-il possible de choisir sa monture en 100 % santé et les verres à tarif libre ou l'inverse ?

Tout à fait ! Vous pouvez mixer les offres à tarif libre et 100 % santé en prenant par exemple une monture du Panier B et des verres de l’offre 100% Santé et vice-versa. Simplement, vous n'aurez aucun reste à charge sur la partie des lunettes relevant du Panier A (100 % santé), et vous verrez avec votre mutuelle, selon votre garantie optique pour la partie de l'équipement relevant du Panier B (tarif libre).

Les lunettes à tarif libre

Je compare les mutuelles santé