La Complémentaire santé solidaire est une aide pour payer vos dépenses de santé. Selon vos ressources :

  • la Complémentaire santé solidaire peut ne rien vous coûter
  • ou elle peut vous coûter moins de 1 € par jour par personne.

Le plafond des ressources permettant de disposer de la CSS dépend du nombre de personnes qui composent le foyer. A titre d'exemple, une personne seule devrait toucher mois de 746 euros par mois (ou 8951 € à l'année) pour pouvoir bénéficier gratuitement de la CSS. Si ses revenus sont supérieurs à ce montant mais inférieurs à 1007 €/mois (ou 12 084 €), elle peut bénéficier de la CSS mais devra s'acquitter d'une participation financière.

Plafonds de ressources applicables au 1er novembre 2019 en métropole
Nombre de personnes dans le foyerPlafond annuel de ressources pour une
Complémentaire santé solidaire sans
participation financière de l'assuré
Plafond annuel de ressources pour une
Complémentaire santé solidaire avec
participation financière de l'assuré
1 personne8951 €12 084 €
2 personnes13 426 €18 126 €
3 personnes16 112 €21 751 €
4 personnes18 797 €25 376 €
par personne supplémentaire+ 3580,38 €+ 4833,52 €

Si vos revenus font que le bénéfice de la Complémentaire Santé Solidaire nécessite une participation financière de votre part, celle-ci dépendra de votre âge. Cette participation sera 3 à 4 fois plus importante pour un senior que pour un assuré de moins de 30 ans.

Montant mensuel à la charge de l'assuré
dans le cas d'une CSS avec participation financière
Age au 1er janvier de l'année
d'attribution de la CSS
Montant mensuel de la
participation financière
pour le régime général
Montant mensuel de la
participation financière
pour le régime Alsace-Moselle
29 ans ou moins8 €2,80 €
30 à 49 ans14 €4,90 €
50 à 59 ans21 €7,30 €
60 à 69 ans25 €8,70 €
70 ans et plus30 €10,50 €

Complémentaire santé solidaire : une seule demande par foyer

La Complémentaire santé solidaire bénéficie à l'ensemble du foyer et ne peut être demandée qu’une fois par foyer. Votre foyer se compose :

  • de vous-même ;
  • de votre conjoint(e) ou de votre concubin(e) ou de votre partenaire dans le cadre d’un Pacs (pacte civil de solidarité) ;
  • des personnes à votre charge de moins de 25 ans.

Une demande individuelle est possible dans les cas suivants :

  • les mineurs de moins de 16 ans qui relèvent de l'aide sociale à l'enfance (ASE) ou de la protection judiciaire de la jeunesse (PJJ) par l'intermédiaire de ces deux organismes ;
  • les mineurs de plus de 16 ans ayant rompu leurs liens familiaux ;
  • les personnes de 18 à 25 ans ne vivant plus sous le même toit que leurs parents, ayant rempli une déclaration fiscale séparée (ou s'engageant sur l'honneur et par écrit à le faire l'année suivante) et ne percevant pas de pension alimentaire donnant lieu à déduction fiscale ;
  • les personnes de 18 à 25 ans, vivant sous le même toit que leurs parents, s'ils sont eux-mêmes parents ou s'ils vont le devenir ;
  • les étudiants isolés, bénéficiant des aides annuelles d'urgence versées par les Centres régionaux des œuvres universitaires et scolaires (Crous) sur le Fonds national d'aide d'urgence (FNAU) ;
  • les conjoints séparés.

Ce que couvre la Complémentaire santé solidaire

Avec la Complémentaire santé solidaire :

  • vous ne payez pas le médecin, le dentiste, l’infirmier, le kinésithérapeute, l’hôpital, etc.
  • vous ne payez pas vos médicaments en pharmacie ;
  • vous ne payez pas vos dispositifs médicaux, comme les pansements, les cannes ou les fauteuils roulants ;
  • vous ne payez pas la plupart des lunettes, des prothèses dentaires ou des prothèses auditives.

Qui gère la Complémentaire santé solidaire ?

Vous pouvez choisir de faire gérer votre Complémentaire santé solidaire par votre  organisme d'assurance maladie obligatoire ou votre complémentaire santé. Au moment de votre demande, vous devez indiquer l’organisme qui gérera votre Complémentaire santé solidaire :

  • si vous avez déjà un organisme complémentaire (mutuelle, institution de prévoyance ou entreprise régie par le Code des assurances) qui propose la Complémentaire santé solidaire (voir la liste des organismes complémentaires gérant la Complémentaire santé solidaire sur le site complementaire-sante-solidaire.gouv.fr), indiquez-le dans votre demande. Votre contrat sera transformé en une adhésion à la Complémentaire santé solidaire ;
  • si vous n’avez pas d’organisme complémentaire ou que votre organisme complémentaire ne propose pas la Complémentaire santé solidaire, vous devez choisir soit l’un des organismes proposant la Complémentaire santé solidaire soit votre caisse d’assurance maladie.

Et si vous n'avez pas le droit à la Complémentaire santé solidaire ?

Vous devrez alors gérer vous-même votre couverture santé complémentaire, si celle-ci ne vous est pas déjà fournie par votre entreprise (mutuelle collective). Pour trouver une mutuelle entrant dans votre budget, Dispofi a mis au point un comparateur de mutuelles qui vous permet de trouver le meilleur rapport cotisation/remboursement.

Je compare les mutuelles santé avec Dispofi