100 % santé : le choix des lunettes gratuites

En France, selon une enquête du site YouGov datant de 2019, des écoliers aux seniors, 76% des Français portent des lunettes, c’est donc une dépense qui concerne une grande partie de la population. De 300 à 600€ en moyenne, d'après l'UFC Que Choisir, la facture est conséquente : trop pour deux millions de personnes qui renonçaient jusque-là à s'équiper faute de moyens financiers. Pour les autres, il fallait recourir à des mutuelles avec des garanties optiques élevées (et donc des cotisations conséquentes), pour conserver le moins de reste à charge possible.

Depuis le 1er janvier 2020, la réforme du 100 % santé permet d’acquérir des lunettes de qualité sans débourser un centime et sans avoir recours à une mutuelle aux garanties optiques coûteuses. Une vraie petite révolution.

Lunettes 100% santé : de quoi parle-t-on ?

Lunettes à tarif libre : quel remboursement espérer ?

Chez les opticiens, vous trouverez désormais deux gammes de montures et verres : les lunettes du Panier A (ou 100 % santé) et les lunettes à tarif libre (ou Panier B). C'est dans cette seconde gamme que vous retrouverez des montures signées par de grands couturiers et les verres haut de gamme créés par Essilor, Zeiss ou même Nikon. Bien sûr, le choix de style est bien plus conséquent que dans le Panier A et les matériaux sont beaucoup plus diversifiés.

Quel remboursement pour les lunettes à tarif libre ?

Dans quels cas est-il intéressant de choisir une garantie optique renforcée ?

Si vous souhaitez choisir vos lunettes dans les offres à tarif libre, vous devrez compter sur votre mutuelle santé pour vous faire rembourser tout ou partie de cet équipement. Alors quelle garantie optique sera le plus adaptée à votre dépense et comment faire le bon choix ?

Mutuelles : le point sur la garantie optique

Lunettes 100 % santé : un succès qui se fait attendre

Des lunettes de qualité sans rien débourser ? Voilà une proposition bien tentante qui devrait susciter l’enthousiasme ! Pourtant, depuis son lancement, les lunettes 100% santé n’ont pas vraiment séduit les Français. Lors de la conférence de presse du 4 mars 2021, le directeur de la CPAM, Franck von Lennep a présenté un bilan mitigé sur la réforme santé : un succès avéré dans le secteur dentaire (53% des prothèses sont issues de l’offre 100 % santé) mais l’optique fait figure de mauvais élève. Seulement 12% des montures et 14% des verres vendus ont été choisis dans le Panier A. Pourquoi une telle indifférence envers les lunettes avec 0-reste à charge ?

Pourquoi les lunettes 100 % santé peinent à trouver leur public ?