Pourquoi des contrats spécifiques aux seniors ?

Lors de sa campagne en vue de l'élection présidentielle 2012, le candidat François Hollande avait fait la promesse d'une "mutuelle de qualité pour tous". Cette promesse s'est traduite dans un premier temps par la généralisation de la mutuelle collective, devenue obligatoire dans les entreprises et toutes structures embauchant des salariés, depuis le 1er janvier 2016.

En juin 2015, lors du 41ème congrès de la Mutualité Française, le Président avait exprimé son souhait d'étendre cette généralisation de la complémentaires santé aux retraités d’ici 2017.

Les contrats labellisés pour les seniors, c'est quoi ?

La volonté d'instaurer une complémentaire santé labellisée part du constat que de plus en plus de seniors renoncent à se soigner par manque de moyens, et du coût trop élevé des mutuelles. Alors que dans le même temps, leurs besoins en termes de soins vont croissants...

Un label "seniors" contribuerait donc à garantir à ces derniers l'accès à une complémentaire santé au tarif abordable, comportant des niveaux de remboursement minimum sur un certain nombre de prestations onéreuses : hospitalisation, soins dentaires, optique, prothèses auditives...

>>>  Lire notre dossier : Des contrats spécifiques pour les retraités en 2017 ?

Une labellisation très critiquée

Dès les premières discussions sur la loi de financement de la Sécurité Sociale pour 2016 qui visait entre autres à instaurer ce dispositif, l'idée de contrats mutuelles labellisées pour les seniors avait fait l'objet de vives critiques. Tant de la part de personnalités politiques que des assureurs et organismes mutualistes, qui en 2015 avaient manifesté contre ce projet.

Plus récemment, en septembre dernier, la Mutualité française avait encore appelé à la plus grande vigilance sur les décrets d'application, qui étaient alors en cours d'élaboration.

Un projet non prioritaire ?

Aujourd'hui, bientôt un mois avant l'entrée en vigueur théorique des contrats labellisés pour les seniors, on peut douter de la volonté réelle du gouvernement de voir aboutir ce projet. Sans doute ne s'agit-il plus d'une priorité pour l'exécutif, alors que les élections primaires de la droite viennent d'ouvrir la période pré-électorale pour la présidentielle et les législatives de 2017...

Pour aller plus loin :

Seniors, retraités : quelle mutuelle choisir ?