Les députés ont voté le 26 octobre le remboursement total (à 100%) par l’Assurance Maladie des interruptions volontaires de grossesse (IVG) pour toutes les femmes, à partir de 2013.

Cet acte, qui coûte entre 200 et 450 euros (selon la méthode choisie : médicamenteuse ou chirurgicale, et selon le lieu : hôpital ou cabinet médical), est aujourd’hui pris en charge en totalité par l’Assurance-Maladie, uniquement pour les jeunes filles mineures. En revanche, 70% (en ville) et 80% (en établissement de santé) des frais seulement sont pris en charge pour les femmes majeures.

La prise en charge à 100% de cet acte pour toutes les femmes a été qualifiée de « choix de santé publique » par la ministre de la santé Marisol Touraine. Cette mesure fait partie des cinq principales mesures visant à améliorer la protection sociale dans le projet de loi de financement de la Sécurité sociale pour 2013.