1 Français sur 3 ne comprend pas son contrat mutuelle

Un tiers des Français ne comprend pas son contrat de complémentaire santé : « pas bien» pour 27%, et « pas du tout » pour 6% d'entre eux ! Alors que la loi sur la généralisation des mutuelles d’entreprise entrera en vigueur le 1er janvier 2016, ces chiffres en disent long sur les inquiétudes des salariés, qui ne savent pas comment ils vont être protégés !

> Lire notre dossier «Mutuelle d'entreprise, mode d'emploi »

Disparités d’âge et de situation

Autres enseignements de ce sondage : 79% des plus de 65 ans déclarent comprendre leur contrat mutuelle, contre 57% dans la tranche d’âge 18-30 ans. De même, 77% de personnes retraitées affirment comprendre leur contrat de complémentaire santé, contre seulement 62% chez les actifs.

Une disparité qui pourrait s’expliquer par la nécessité pour les retraités de rechercher une couverture santé spécifique aux seniors.

Difficultés techniques et juridiques

Le fait est que les contrats de complémentaire santé font appel à des notions juridiques ou techniques précises (vocabulaire médical, jargon de l’assurance ou du droit), ou des références à des nomenclatures d'actes médicaux parfois obscures.

La difficulté se situe donc, non pas tant dans la rédaction des contrats, mais dans la mise en œuvre d’actions pédagogiques pour expliciter ces termes auprès du grand public.

Améliorer la compréhension : un vœu pieu ?

En 2010, l’Union nationale des organismes d’assurance maladie complémentaire (Unocam) avait adopté une déclaration commune en faveur de «bonnes pratiques sur la lisibilité des garanties de complémentaire santé ». Ce texte prévoyait entre autres d’améliorer la « compréhension des garanties » par les adhérents des mutuelles et organismes de complémentaire santé. Il était accompagné d’un glossaire et d’un guide méthodologique à destination des assurés.

Dans un rapport publié en mars 2012, l’UNOCAM s’était félicitée des progrès obtenus dans la perception des offres par les assurés, grâce à une forte implication des acteurs de l’assurance santé. Il n’en reste pas moins qu’aujourd’hui, au vu des chiffres révélés par le sondage de l’IFOP, on ne peut que constater que cet objectif n’est pas totalement atteint

Et vous, comprenez-vous votre contrat de complémentaire santé ?

> Lire notre article « Comprendre vos garanties »